top of page
Rechercher

De l'Anarchisme à l'Acratie, de l'Individuation à la Mystique

Dernière mise à jour : 12 juil. 2022



Depuis ma plus tendre enfance, je suis un anarchiste qui s'ignore. Je l'avoue volontier, j'ai du mal à reconnaître l'autorité quand elle n'a pas de sens. Comme beaucoup, je croyais à tort que l'Anarchie était synonyme de chaos, d'anomie sociale. Jusqu'à ce que je rencontre, il y'a quelques années dans une réunion antimilitariste, un militant anarchiste, Denis (la personne la plus andragogue sur le sujet qu'il m'ait été permis de rencontrer) arguant la nécessité de s'organiser et de mettre un peu d'ordre dans nos échanges. Un anarchiste pronant l'Ordre... c'était assez pour éveiller ma curiosité.


L'émission de Radio Libertaire, Trou noir, Tranches de vies sur Denis: http://trousnoirs-radio-libertaire.org/sons/254_25janv2016.mp3

Je fus dès lors profondément fasciné par le sujet qui était resté longtemps chez moi inconscient. Est-il possible de faire société sans représentant du pouvoir ? Peut-on assez grandir pour se passer de sécurité exterieure, de Chef ?

Comme disait Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865) "L'anarchie, c'est l'ordre sans le pouvoir." ou encore « L'anarchie est la plus haute expression de l'ordre », pour Élisée Reclus (1830-1905).

Je suis maintenant convaincu que la liberté est une étape nécessaire à l'ordre en soi. Je dirai même plus, en tant que psychologue, c'est une étape clinique nécessaire au développement personnel et à "l'individuation". Alors, certes l'absence de jeux de pouvoir dans les relations avec autrui est un bel idéal qui extérieurement peut paraître quelque peu naïf, mais tel l'individuation ou la totalité qui sont des buts que l'on peut, peut être effleuré du doigt un jour, pourquoi ne pas y rajouter l'Anarchie en prenant conscience de notre dépendance aux pouvoirs qui vient souvent pallier l'abime de son amour propre. Aujourd'hui, je me considère comme un Acratiste individualiste, car pour moi la révolution, l'ordre, est déjà à faire en Soi afin de se mettre au service de la communauté. De grands principes orientalistes comme le I-Jing nous enseignent qu'il faut déjà essayer de faire grandir ce qu'il y a de plus faible en nous afin de soulager la communauté de son propre poids d'individu. Ceci peut être aussi compatible avec l'acratie mystique, qui fait l'expérience et la rencontre de Soi, acceptant par là même de faire preuve de déférence, de remettre sa volonté personnelle, ses velléités de pouvoirs, à quelque chose qui nous dépasse en tant qu’être humain: la Vie. C'est pour cela que pour moi la psychologie des profondeurs et l'anarchisme sont hautement compatibles. En approfondissant ces idées mêlées, j'ai découvert que je n'étais pas seule sur ce chemin tortueux. Avec son aimable autorisation, je me permets de vous partager ici, un excellent texte de Jean Gagliardi « Mystique Anarchie » :


Mystique Anarchie (avec illustrations)
.pdf
Download PDF • 1.01MB

Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple (1830)


Je vous invite grandement à parcourir son blog riche de multiples sujets et idées:


Vous pouvez aussi écouter la très bonne émission réaliser par france culture "Aux ordres de l'Anarchie"



119 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page